5 idées faciles d’organisation d’une fête pour enfants

Organiser un anniversaire n’est pas gravir une montagne.Qu’il soit surprise ou à thème, vous ne pourrez pas le rater. A l’aide mes conseils, vous pourrez passer un moment inoubliable et votre enfant s’en souviendra.

anniversaire enfant

 

La signalétique pour l’anniversaire

Il est préférable de signaler à vos invités où se trouve l’anniversaire dans la rue, dans l’immeuble, dans la cage d’escalier. C’est souvent la première fois que les amis de votre enfant viennent chez vous. De plus, vos voisins sont avertis si i y a avait plus de bruit que d’habitude.Vous pouvez accrocher des ballons, mettre des éléments de décoration, fixer une banderole ou des dessins sur la porte.

Anniversaire Décoration

La décoration

Le fanion d’anniversaire est toujours du plus bel effet. Colorée, argentée, en papier ou en crépon, c’est une jolie décoration. Elle montre à votre enfant que c’est son moment, et à ses amis que c’est bien la salle de la fête dans la maison ou l’appartement. De plus, pour mettre plus de convivialité, vous pouvez suspendre une belle piñata.

Anniversaire Enfant

Les ballons

De toutes les couleurs, transparents avec des confettis, ils apportent une touche supplémentaire à l’esprit de votre fête. Les enfants les adorent. Il est important de les accrocher en hauteur afin qu’ils ne soient que visuels. C’est mieux d’éviter le chahut, car les bambins aiment se les lancer.  Au moment voulu, vous les décrocherez et ils pourront jouer avec et repartir avec chez eux.

Bouquet de ballons

Le gâteau

Le gâteau est le moment du partage avec les amis. Les enfants sont assis sur le sol autour d’une nappe ou à table. Ils aiment voir les flammes des bougies. Le visuel du gâteau est plus important que le contenu. A noter qu’à certains âges, les enfants mangent de très petites portions de gâteaux.

Princesse Gâteau

Les boissons

Les jus de fruits plaisent aux enfants. Il faut les encourager à en boire. Les boissons gazeuses comme les sodas sont à éviter, car elles contiennent trop de sucre. Les sirops rendent un verre d’eau plus ludique.

Les bonbons

Qui ne les aime pas ? Les enfants en raffolent. Les bonbons peuvent devenir rapidement un aliment pour eux, voire un poison et non du plaisir. Aussi, il est conseillé de les distribuer avec parcimonie. Nombreux sont les enfants à s’empiffrer de ces sucreries pleines de colorants, et à se charger les poches de pantalons comme si c’était la dernière fois. Au final, le taux de sucre surélevé peut les rendre nerveux et malades.

les bonbons en anniversaire

 

Magie solidaire en Argentine

Alors que je devais rejoindre des amis avec leurs trois enfants qui bouclaient un tour du Monde en Argentine, j’ai décidé de m’organiser pour y offrir de la magie à 11 000 km de Paris.

magie 11 000 km de Paris

Magie solidaire

J’ai contacté Tony le Magicien qui a créé une structure pour faire de la magie caritative dans le Monde Entier. Ainsi, il m’a mis en relation avec des plusieurs magiciens argentins locaux. L’association RED de la Magia a été très heureuse de m’accueillir et de me faire confiance.

Magie avec l’association Hombrearraña Merendero

Le premier spectacle débuta dans un quartier situé à 45 mn de voiture du centre ville de Buenos Aires où vivent des familles issue de la Bolivie dans des maisons qui ne sont pas achevées, faute de moyen financier. La chaussée était dans un grand état de délabrement. Un pique-nique ou barbecul avait été organisé. Les chorizos ou saucisses grillaient sur un tonneau découpé pour l’occasion. Des babyfoots occupaient les enfants dans la rue qui avait été bloquée à la circulation. Les mamans, assises sur des bancs en bois, donnaient le sein aux nourrissons et les enfants criaient de joie dans les châteaux gonflables.

magie solidaire

Faire de la magie : c’est simple comme une saucisse

Dans un local poussiéreux, plein de meubles vétustes et de cartons remplis de médicaments destinés à ces familles, je me préparais. Alors que j’avais terminé, on m’offrit une belle saucisse charnue et bien grillée dans du pain. Les personnes de l’association me filmèrent en train de dévorer ce produit. Elles étaient heureuses de voir un étranger, et surtout un français apprécié ce met. Nous en rîmes de bon coeur

la saucisse Le grill du barbecul

Les « palmas » de la magie

Pendant cette dégustation de saucisses, un dj passait des musiques pour animer. Les morceaux en espagnol vrombissaient avec les puissantes basses pour alerter le quartier. Je m’installais dehors sur une petite table. Les enfants se réunirent devant moi, après les appels lancés au micro, par une animatrice. Elle leur demanda de m’accueillir avec « des palmas, des palmas et encore des palmas..  » La pression monta rapidement devant ces nombreux applaudissements.

magie

 

La piñata

C’est au Mexique que j’ai vraiment découvert la piñata. J’en avais vues quelques-unes en France pendant les anniversaires. Sur les marchés de Mexico, elle est incontournable. De toutes les couleurs, aux formes les plus variées, elles amusent et surprennent. Ainsi, je vais vous raconter sa naissance, sa composition et vous donner ma vision de ce moment très joyeux.

La Piñata de Diego Rivera La Piñata de Diego Rivera

Origine de la piñata

La tradition serait originaire d’Italie, pratiquée pendant les vendanges. Représentée par une simple cruche ou un pot en terre cuite, on la brisait afin qu’elle déversât des gourmandises. Puis la piñata voyage en Espagne pour s’installer ensuite en Amérique du Sud au moment de la Découverte de l’Amérique.

Description de la piñata actuelle

Sa forme typique représente une étoile à sept branches. Ces dernières représentent les sept pêchés capitaux : l’orgueil, l’avarice, la luxure, la paresse, l’envie, la colère et la gourmandise. Sa base est fabriquée à partir de papier mâché et ses branches colorées sont réalisées en papier crépon. Son contenu peut-être composé de fruits. En examinant sa forme, j’hésite entre l’image d’une étoile et une fleur de chardon. Et mon ami Porky est très surpris.

Etoile aux 7 branches La piñata aux 7 branches avec Porky

Sa pratique

Les participants doivent faire tourner un bâton autour d’eux, puis frapper l’objet pour le casser, avec les yeux bandés. De plus le jeu s’accompagne d’une chanson populaire que chante l’assistance pour rythmer le jeu. J’avoue que la chanson n’est pas obligatoire.

La préparation

Pou ce jeu, vous avez besoin d’un bâton assez solide, pas trop souple pour ne pas fouetter l’air et casser rapidement le carton ou papier mâché de l’objet. Aussi, il vous faut un joli bandeau pour couvrir les yeux de l’enfant qui va frapper. Et l’essentiel est la piñata que vous fabriquerez ou que vous trouverez chez des vendeurs agréés, sans oublier de la garnir de multiples surprises comme des bonbons et des petits jouets.

Des couleurs et des formes de piñatas Des couleurs et des formes de piñatas


Mes recommandations

Pour conclure sur ce grand moment tant attendu et adoré par tout le monde, je vous donne mes conseils. Prévoyez assez de place pour que les enfants ne se bousculent pas et se placent loin de la personne qui va frapper la piñata : un bobo est si vite arrivé. Armez les enfants de petits paniers ou sachets en papier afin qu’ils les remplissent quand l’objet va exploser, car c’est toujours la joyeuse cohue, et le fait de ramasser et de remplir permet d’éviter les bousculades pour une joyeuse fin.

Piñata en forme de Mickey Piñata en forme de Mickey